Sélectionner une page

Communiqué de presse de Cyril Gamba, délégué départemental adjoint du Rassemblement National des Hautes-Alpes

À partir de 1895 la CGT servira la cause des travailleurs, du moins dans un premier temps car une véritable opposition s’est créée entre les causes défendues à la création du syndicat et celles défendues par ce même syndicat aujourd’hui.
C’est ainsi que les Haut-Alpins ont pu découvrir ce mardi 23 octobre des membres de la Confédération générale du travail manifester à Montgenèvre pour « les travailleurs sans papiers ».
Hélas, ce syndicat ne fait que réclamer des droits qui ne concernent en rien nos travailleurs. Je ne peux que conseiller à la CGT de se faire le défenseur de ceux qui souffrent du dumping social organisé par l’Union européenne avec notamment la « directive sur le détachement des travailleurs » qui rappelons-le, a engendré 516 000 emplois en moins pour les français en 2017 !
Quant à l’immigration massive, en plus de représenter un danger pour notre mode de vie, elle se fait au détriment de nos chômeurs et pèse gravement à la baisse sur les salaires servis en France.
Le Rassemblement National dénonce l’attitude de la CGT plus encline à favoriser une immigration clandestine plutôt que de soutenir les secteurs en péril, nous en avons pourtant quelques exemples dans le département.

En plus d’une politique d’immigration radicalement différente de celle portée par M Macron et ses prédécesseurs, le Rassemblement National rappelle sa volonté de supprimer la « directive sur le détachement des travailleurs » et de voir s’appliquer immédiatement le droit français à tout travailleur présent sur le territoire y compris dans le cadre des marchés publics.