Sélectionner une page
Briançon-(Hautes-Alpes) le dimanche 13 novembre 2020 
A l’attention de Madame le Bâtonnier Priscillia BOTREL

Madame,

J’ai lu ces jours passés sur Dici TV votre message d’indignation concernant l’assassinat d’une avocate en Lybie qui vous honore immanquablement.
Pour autant, j’aurais aimé la même colère durant la crise des gilets jaunes quand des manifestants pacifistes se sont fait crever les yeux, arracher des mains et que des milliers de personnes ont été placées en garde à vue d’une manière abusive, les privant ainsi du droit fondamental de manifester.
Je rêve aussi d’une prise de position claire du Barreau quant à la restriction automatique, disproportionnée, et catastrophique sur le plan économique, des libertés publiques et individuelles, depuis que le gouvernement a mis en place l’état d’urgence sanitaire, sans utiliser l’article 16 de la Constitution, nous faisant sortir, selon certains, de l’Etat de droit.

Bien cordialement à vous.

Nicolas Faure.