Sélectionner une page

Le Rassemblement National des Hautes-Alpes attire une nouvelle fois l’attention des contribuables briançonnais quant à la hausse de la fiscalité locale.
Monsieur Arnaud Murgia, président de la Communauté de Communes du Briançonnais (CCB), a en effet annoncé hier mardi 22 décembre et avec un sens du « en même temps »  assez marqué, le dénouement final et heureux du contentieux qui opposait la mairie de Briançon à la SEERC-SUEZ. Il a mentionné toutefois au coin d’une phrase la création par la communauté de commune d’une « redevance écologique incitative » qui devrait selon ses dires rapporter 600 000 euros chaque année, qui seront reversés à la Seerc annuellement.
Ce qu’oublie de dire l’édile, c’est que cette somme sera payée,
in fine, par le contribuable du Grand Briançonnais. Il faut dire que Monsieur Murgia sait de quoi il parle en matière de hausses d’impôts. En sa qualité de conseiller départemental, il avait déjà voté à Gap la hausse de la taxe foncière de plus de 25% en 2018.

Partager